>>> Site en construction <<<

Entre étoiles et Vercors, Céleste Maison d’Hôtes, accueille des évènements, des séminaires d’entreprises, des formations et des stages à 1H15 de Lyon et 40 mn de Valence ou de Grenoble.
Cette grande maison est dotée de deux salles d’activités, de 10 chambres (pour 29 places), de plusieurs salons, d’une petite salle de musculation et d’une piscine. 

Pour une journée d’étude ou un séjour en pension complète de plusieurs jours, Céleste Maison d’Hôtes propose en table d’hôtes une cuisine qui privilégie « le fait maison » et les produits locaux. Enfin, le lieu s’est engagé à mettre en œuvre et promouvoir les pratiques éco-responsables en cohérence avec sa volonté d’être un acteur de l’économie durable de son territoire.

Vous pouvez en savoir plus, en cliquant ici !

Depuis quelques semaines, deux nouvelles personnes ont intégré notre équipe ! Louna et Kamaro sont tous les deux et pour quelques mois encore, en renfort sur le suivi des structures issues de l’Économie Sociale et Solidaire.

Son parcours :

Louna est diplômée d’un premier master en Banque et Marché financier au Liban. Elle a poursuivi avec un 2ème master en Microfinance professionnelle, Petite Entreprise et Développement à l’université de Lorraine à Nancy.

Sa vision de l’association GAIA, en tant que stagiaire participant à la campagne de suivi 2022 :

« Le fait qu’au Liban, il n’y ait pas vraiment de structure qui finance, accompagne et veille à la réussite des créateurs d’entreprises a éveillé ma curiosité d’en apprendre davantage sur cette activité. J’ai donc rejoint GAIA dans le cadre de mon stage professionnel en tant que chargée de suivi des entreprises sociales et solidaire financées par GAIA. Les missions de ce stage m’intéressent énormément et je souhaite en tirer une expérience qui me permettra de débuter ma carrière professionnelle en tant que conseillère pour les porteurs de projets. »

Sa citation du moment :

 « Gardez le sourire, car la vie est belle et il y a tant de raisons de sourire.« 

Son parcours :

Actuellement en Master 2 Transformation des organisations de l’Economie Sociale et Solidaire à l’UGA, Kamaro a passé l’essentiel de sa scolarité à Dijon. L’économie sociale et solidaire a piqué sa curiosité après qu’il ait découvert le tissu associatif dijonnais durant ses années d’études.

Sa vision de l’association GAIA, en tant que stagiaire participant à la campagne de suivi 2022 :

« C’est une grande opportunité de pouvoir découvrir les organismes de l’économie sociale et solidaire au sein d’une structure comme GAIA, j’ai une vue d’ensemble de l’ESS telle qu’elle est pratiquée à Grenoble, et je peux rencontrer et discuter avec bon nombre de dirigeants de structures de l’ESS. »

Sa citation du moment :

« On ne retient vraiment que ce qui s’intègre dans l’ensemble de ses connaissances. »

L’association La Doré-Faures a été créée pour prendre en gestion à partir de 2019, le camping communal des Faures situé dans la commune de Valjouffrey sur la façade occidentale du massif des Ecrins.

Outre la conduite des activités commerciales (camping et bar-restaurant), l’objectif de l’association est de faire du camping un lieu de sociabilisation à travers notamment le développement d’une offre culturelle au sens large, sur ce territoire situé en Zone de Revitalisation Rurale et peu doté en la matière. Ainsi elle organise une vingtaine d’événements par an (concerts, spectacles de théâtre ou de danse, conférences, ateliers, etc.).

L’association est lauréate de l’appel à projet « Slow Tourisme » de l’ADEME. Ainsi, grâce à la dotation obtenue, la Doré-Faures peut investir pour développer ses actions de sensibilisation, pour acheter du matériel pour améliorer l’accueil du public lors des évènements ou encore pour mettre en place une offre, en partenariat avec les acteurs locaux, de sorties découverte des hameaux et du patrimoine de la Vallée.

GAIA est intervenue en complément de cet appel à projet pour soutenir la trésorerie de l’association.

Retrouvez toutes les actualités de la structure sur Facebook et sur son site Internet !

Après 8 ans à travailler en tant que puéricultrice puis directrice adjointe de crèche, Mme Gultierez Marion a eu envie de créer sa propre structure Badabulle. Elle s’est lancée en novembre 2021 avec le soutien de la Mairie de Brié et Angonne, où elle a rénové tout le rez-de-chaussée de l’ancienne école de la commune.

Après plus de 4 mois de travaux, la structure a ouvert début avril 2022. Mme Gultierez a déjà créé deux emplois pour l’épauler dans la garde des enfants âgés de 3 mois à 4 ans.

La micro-crèche bénéficie d’un cadre idéal, en plein de campagne avec un espace de jeux en extérieur dédié.

Découvrez le site internet de la structure !

Le jeudi 9 juin se tenait notre Assemblée Générale. Comme l’année précédente, nous avons opté pour un format moins formel. L’évènement a débuté avec une présentation allégée des rapports financiers, moral et d’activités. Ensuite, dans l’objectif de favoriser l’interconnaissance entre participants, membres de l’équipe bénévole et de l’équipe salariée, une chasse aux trésors a été organisée. Les participants devaient se déplacer d’ateliers en ateliers afin de répondre à des questions en lien avec GAIA et son écosystème.

Nous tenons à remercier tous les participants pour avoir jouer le jeu et espérons qu’ils ont passé un agréable moment avec nous ! Nous souhaitons également remercier Le Prunier Sauvage pour son excellent accueil, et Radiselle pour le délicieux buffet !

Nous avons reçu des retours très positifs, nous souhaitons continuer dans cette lignée : organiser les prochaines Assemblées Générales autour de la participation active des participants et rendre la partie statutaire plus ludique.

Vous pouvez retrouver les photos de l’évènement ci-dessous.

GAIA a soutenu deux entreprises en phase de « Rebond » grâce au Prêt d’Honneur Renfort proposé par BPI. L’outil financier permet de consolider les fonds propres des jeunes entreprises accompagnées dans une logique de sécurisation des ressources nécessaires à leurs activités dans un contexte de crise sanitaire. Deux structures ont pu bénéficier du soutien et des conseils avisés des bénévoles des comités d’engagement de GAIA auxquels ils ont participé.

Le Restaurant Le Dos Argenté, dirigé depuis 2 ans par Didier NDAGIJIMANA, développe une cuisine traditionnelle alliant l’authenticité africaine à la cuisine française, ainsi que la créativité et l’engagement !

Vous pouvez suivre l’actualité de la structure sur Facebook.

Altect Étirage est une entreprise basée à Fontaine et propose de l’usinage et de l’étirage ou de la déformation à froid d’alliages spéciaux. Une prestation qui est de plus en plus délaissée en France.

Lauranne a rejoint l’équipe de GAIA mi-avril, en tant que chargée de mission financement des entreprises.

Son parcours :

Son envie d’aider de futurs porteurs à faire émerger des idées entrepreneuriales a commencé au sein de la cellule d’essaimage de Schneider Electric lors de son Master « Management et gestion d’entreprises ».

Lauranne a débuté sa carrière au sein de l’association d’accompagnement et de financement « Réseau Entreprendre Isère » auprès de PME en création, reprise ou développement dans de divers domaines comme l’innovation, l’industriel ou le BTP. Elle a poursuivi son parcours professionnel à Bourgoin-Jallieu au sein d’ « Initiative Nord Isère ».

Sa vision du métier de chargée de mission financement :

« Ce qui m’anime dans ce métier c’est l’opportunité constante d’apprendre aux côtés des entrepreneurs. Plus qu’un métier de conseil, c’est une mission Humaine où le porteur est au cœur d’un collectif pour par la suite devenir lui-même moteur et acteur sur son territoire. Convaincue par le bienfait des actions communes pour le développement du tissu économique local et sensible aux enjeux environnementaux et sociaux de notre décennie. C’est de façon intuitive / intuitivement que j’ai souhaité rejoindre GAIA et être de nouveau au service des entrepreneurs du bassin Grenoblois ».

Sa citation du moment :

« Aucun de nous ne sait ce que nous savons tous ensemble » – Euripide

La Capsule : un lieu qui pétille !

Association bien connue des jeunes porteurs de projet dans l’agglomération grenobloise, Cap Berriat a enfin un lieu à son image : La Capsule ! Dans cet espace de 1 000 m² situé au 21 rue Boucher De Perthes à Grenoble, on trouve des associations hébergées dans des locaux adaptés à leurs besoins et des porteuses ou porteurs de projets animé.es par l’envie de rencontrer des gens, tester des choses et leur activité.  

Le lieu se dote aussi d’une programmation culturelle et citoyenne à faire vivre au café-bar ainsi que dans la rue culturelle et son terrain vague, espaces de tous les possibles. Et le tout est géré par une équipe d’accueil et d’accompagnement qui a du ressort et qui se met à la disposition de celles et ceux qui souhaitent participer à cette dynamique.

Si vous souhaitez suivre leurs actualités, c’est par ici !